Le Blog

CARTON PLEIN POUR EDDY DE PRETTO

CARTON PLEIN POUR EDDY DE PRETTO 

 

 

 

Depuis quelques mois on assiste au phénomène Eddy de Pretto. Après la sortie de son EP "Kid" paru le 6 octobre 2017, puis son premier album "Cure" sorti le 2 mars 2018, tous les médias se l'arrachent. Le garçon au physique singulier et aux propos cru intrigue. La vingtaine volontairement floue, le chanteur aux titres mélangeant rap et chanson française fait sensation. 

 

 

 

Eddy de Pretto est né à Créteil dans le Val de Marne. Il participe au Printemps de Bourges, dont il remporte le prix des Inouïs, à Bars en Trans, et est lauréat des inRocks Lab 2016. En octobre 2017, il se joint au Festival Off Offf Off des Nuits de Champagnes de Troyes. Après la sortie de son EP, il est nommé dans la catégorie "Révélation Scène de l'année" aux côtés de Gaël Faye et Fishbach à la 33ème cérémonie des Victoires de la Musique. 

 

 

 

 

 

 

Dans les Inrocks, sur France Inter, dans Elle magazine, dans Libé, à Taratata, dans Têtu, à BFM TV, ou encore sur le plateau du Quotidien, Eddy de Pretto est partout ! Issu de la génération "Millenials", l'artiste emmène son téléphone partout avec lui. Lors de ses lives, il lance les morceaux de son Iphone relié à un câble. Il n'a pas de musiciens excepté un batteur lors de ses concerts. Il est très actif sur les réseaux sociaux afin de partager son quotidien avec ses fans. 

 

 

 

 

 

 

Il évoque cet engouement médiatique dans son titre "Ego".

"Je pose l'éventualité de devenir dingue à cause de la vitesse à laquelle va le projet. A force d'entendre des éloges, le "trop de soi" implose, et c'est le risque que j'expose ici. La peur simple de tomber dans le fanatisme de soi-même par les réseaux sociaux, les mots d'amour, et tout autre signe qui flatte et qui crée ce monstre d'ego." Konbini 

 

 

 

 

 

 

Eddy de Pretto ne câche pas son homosexualité. Il se définit comme un artiste "non genre".

"Je cherche à interroger la masculinité et l'hyper-virilité qui ont constitué une part de mon éducation.Taratata 

"J'essaie de parler de mon histoire personnelle et de la normaliser le plus possible. Et pas la mettre en avant pour dire je suis le premier pédé qui lie le rap et la chanson française." Les Inrockuptibles 

 

 

 

Cette réussite ne plait pas à tout le monde, l'artiste doit faire face à des nombreuses critiques. C'est ce que révèle le clip "Normal", abordant les stéréotypes sur l'identité sexuelle, la peur d'autrui et l'homophobie.

"Une colère vis-à-vis de gens qui m'attaquaient parce qu'ils n'aimaient pas la personne que je pouvais représenter. " Têtu 

 

 

Le phénomène Eddy de Pretto n'est pas prêt de s'essouffler. Une semaine après sa sortie le disque se classe numéro 1 des meilleurs ventes d'albums. Ses trois concerts à la Cigale sont complet, et l'Olympia se remplit à la vitesse du son. Sa plus grande crainte : "c'est de ne plus avoir de secrets". Télérama  

 

 

 

Eddy de Pretto en concert à l'EMB le 17/03/2018

 

 

 

 

ajouté par La Com'

commentaire

Tous les articles